Crise sanitaire : le nombre de fumeurs ne baisse plus